01 83 75 72 07 / 01 83 75 72 23 contact@aelesformations.fr

Pour financer sa formation, le salarié dispose de cinq possibilités dont le compte personnel de formation qui est aujourd’hui le plus efficace. Le demandeur d’emploi, dispose lui, d’un système différent.

Les différents financements :

CPF : compte Personnel de Formation est un compte recensant le nombre d’heures acquises pour réaliser une formation. Tous les salariés peuvent en bénéficier soit environ 250 000 personnes, en France. Le CPF peut subventionner jusqu’à 150 heures de formation.

CIF : congé individuel de formation est souvent orienté pour les personnes souhaitant réaliser une formation longue et diplômante. Pour en bénéficier, il faut s’adresser à l’un des 26 Fongecif régionaux . En France, 40 000 personnes peuvent en bénéficier par an.

VAE : la validation des acquis de l’expérience permet d’abaisser les coûts d’un cursus en faisant reconnaître des compétences acquises par la validation de certains modules ou de la totalité d’un diplôme.

Le plan de formation est l’ensemble des actions de formation que l’entreprise entend mener chaque année.

La période de professionnalisation est un outil de formation en alternance. Les personnes âgées de moins de 26 ans peuvent conclure un contrat d’apprentissage de professionnalisation. Celui-ci est aussi ouvert aux chômeurs.

Pôle emploi propose une multitude de formation financées. Si un demandeur d’emploi fait le choix de la formation préachetée il y a de forte chance d’être financé en totalité, indique la direction du programme nationale de formation Pôle Emploi.