01 83 75 72 07 / 01 83 75 72 23 contact@aelesformations.fr

Le président de la République française et le gouvernement français vont s’attaquer à la réforme de la formation professionnelle. Elle est indispensable pour lutter contre le chômage de masse et s’adapter aux mutations induites par les nouvelles technologies. Selon une étude récente de la fédération de la formation professionnelle (FFP), environ 36% des français ont accès à la formation professionnelle , contre 53% des allemands et 56% des britanniques.

En France, la formation représente un budget de 32 milliards d’euros chaque année. Le gouvernement a pour objectif principale d’accroître la réinsertion des chômeurs de longue durée.

formation professionnelle

Les réformes envisagées

Comme l’a pointé un rapport de l’IGAS publié en octobre 2017, le compte personnel de formation (CPF) fonctionne mal. Le gouvernement propose ainsi de fusionner le CIF (compte individuel de formation), peu utilisé, et le CPF pour avoir un « unique droit personnel à la main des individus ». Les partenaires sociaux vont également réfléchir à une nouvelle unité de mesure pour le CPF. Actuellement, le CPF est calculé en heures de formation, très inégalitaire selon le ministère. Un système de point devrait faire son apparition prochainement. Le second objectif est de simplifier le site internet (CPF) , en effet, celui-ci est loin d’être optimal pour les utilisateurs.

Créé en 2014, le dispositif d’accompagnement gratuit et personnalisé propose à toute personne de faire le point sur sa situation professionnelle. Avec cette réforme, le gouvernement souhaiterait renforcer financièrement cette structure afin qu’elle devienne un outil plus efficace.